Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citizen Bartoldi

Blog d'une citoyenne qui rêve d'une société solidaire et égalitaire mais qui voit ce rêve s'éloigner chaque jour un peu plus

Sextapes et politique : comme une sensation de toucher le fond

Publié le 3 Mars 2020 par Nina in Actualités, politique, scandale

Comme une sensation que mon titre contient un terrible double-sens qui me fait beaucoup rigoler. J'aime l'humour. Alors trois ans après tout le monde, j'ai un peu envie de vous parler de ce que l'on appelle un peu pompeusement  l'affaire Griveaux. Ou comment se débarrasser d'un candidat à la mairie. Et ça me plaît pas, mais alors pas du tout. Il y a comme une gêne chez moi depuis cette affaire et j'ai l'impression qu'une fois de plus, la première victime, c'est l'intelligence.

La gêne de Griveaux

Une histoire de teub anodine

Je me souviens de ce jeudi soir où je vois passer un tweet en mode "voir la teub de Griveaux, je m'y attendais pas". Je vois passer un article afférent donc je clique, ne comprenant pas la métaphore. Oui, en fait, ce n’était pas une métaphore… En fait, ça me passait si surréaliste que je ne pensais pas vraiment voir la teub de Griveaux. Bon. Réflexe 1 : quoi ? Encore un queutard qui balance des dick pics ? Hé… ah non, en fait. Tout se passe donc entre adultes consentants ? Mais qu’est-ce que je regarde alors, c’est quoi le drame ? 

Non mais y a R

C'est quoi le drama ?

Alors on va balayer deux ou trois choses avant de passer à la suite :

  • Je ne suis pas agacée par la disparition de Griveaux de cette élection où il n’avait aucune chance de l’emporter.
  • Je me fous de ce qu’il fait de sa queue et la seule personne pour qui j’ai de la compassion, c’est sa compagne. Je ne connais pas leur contrat amoureux mais qu’elle ait été d’accord ou pas avec les petites activités de son partenaire, c’est elle qui sera jugée. Et si elle était pas au courant et qu’elle souffre, elle va devoir attendre un peu avant de le quitter (remember Anne Sinclair)
  • Je suis très perplexe sur l’argument du “mais il mentait à ses électeurs en mettant en scène sa famille parfaite”. J’ai peut-être atteint un degré de cynisme très élevé en considérant qu’ils font tous ça et que personne n’est dupe. Je veux dire, en 2007, les deux candidats du 2nd tour se mettaient en scène en couple alors qu’ils étaient tous deux séparés de leur moitié officielle. Est-ce que vraiment, les gens votent en fonction du statut marital du candidat ?
Ségolène Royal et François Hollande

Comme un goût de dégueulasse

Mais en fait, on s’en fout de Griveaux. Vraiment. A travers cette triste histoire que nous aurons tous oublié dans 6 mois, il y a un goût de dégueulasse qui ne passe pas. J’ai vu pas mal de gens très à gauche qui se réjouissaient de ce petit traquenard, arguant cette fameuse histoire de mensonge aux électeurs en se faisant passer pour un mec bien dans son couple. En mettant une couche sur “gna gna gna, bien fait pour sa gueule”. Alors en tant que féministe, je ne peux jamais cautionner les victimes de nude leaks vu que 95% du temps, les victimes sont des femmes. J’ai toujours trouvé intolérable qu’on allume les Jennifer Lawrence, Bella Thorne, Ariana Grande… parce qu’un connard a volé des photos intimes d’elle. Je ne vais pas changer de fusil d’épaule parce que la victime est un homme. De la même façon, je vais éviter d’insulter Alexandra de Taddeo. Je vais par exemple avoir du mal à lui reprocher de ne pas avoir effacé les vidéos vu que je suis la première à ne jamais le faire… Même des trucs un peu chauds. De toute façon, c’est pas tant de ça dont j’ai envie de parler mais… de bassesse et noblesse en politique.

Baron Noir, la crasse politique

On ne gagne rien avec l'ad personam

J’ai dit que je trouvais le procédé dégueulasse. Littéralement en-dessous de la ceinture et je trouve que personne n’en sort grandi. Déjà, à l’époque, ça me saoulait les attaques sur Christine Boutin rapport à son mariage avec son cousin. Oui, je suis pas à l’aise avec l’idée d’épouser son cousin vu que j’ai grandi proche des miens et que ça aurait été franchement bizarre. Mais vu la grande qualité de ses propos, vous ne trouvez pas qu’il y a déjà assez de matière pour la dézinguer ? Pour être honnête, je déteste les attaques ad personam. Je peux comprendre que certains vous poussent dans vos retranchements. Je peux comprendre que quand on est homosexuels, se faire cracher sur ses droits légitimes, ça ne passe pas. Mais ça ne me paraît pas une façon très finaude d’avancer. Parce que l’attaque ad personam, le leak de teub envoyé dans un cadre consentant, ça sert qui, en fait ? J’ai l’impression qu’en l’espèce, les deux “camps” sont perdants. Quant à l’intelligence, n’en parlons même pas.

Mini cerveau

Envie de probité

Peut-être que je sacralise trop la politique. Ironique alors que je n’en pense que du mal. Vestiges d’un certain idéalisme où on s’affronterait sur le plan des idées et non pas celui de la personnalité. Ou de la crasse. Parfois, je me dis que si on patauge dans la médiocrité depuis des années et des années, c’est parce qu’on vote pour des gens, marketés à mort, au détriment des programmes. Non parce que lire un prospectus, ce n’est pas connaître un programme, une vision… C’est de la pub. On dézingue un mec pour une histoire de quéquette. Et certains s’en réjouissent car la fin justifie les moyens. Pour ma part, je ne rêve qu’un peu plus d’intelligence. D'opposer les faits aux faits. J’ai des envies de probité. Surtout que Griveaux allait exploser de lui-même… Là, vous avez juste donné un très beau storytelling pour la LREM qui va tranquillement nous expliquer que s’ils ont perdu Paris, c’est bien la faute à Benji.

 


 

Commenter cet article