Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citizen Bartoldi

Blog d'une citoyenne qui rêve d'une société solidaire et égalitaire mais qui voit ce rêve s'éloigner chaque jour un peu plus

Accusations d’agressions sexuelles : le cas du Québec

Publié le 20 Octobre 2020 par Nina in Québec, me too, accusations

J’ai parfois le goût d’écouter des podcasts québécois. Parce que j’ai envie de m’ouvrir un peu les horizons, de me frotter à des sujets un peu différents, des actualités autres. J’oscille entre Sans filtre et Jay du temple discute et il faudra que je creuse un peu plus pour en trouver d’autres mais peu importe. Récemment, Sans filtre recevait Rosalie Vaillancourt, humoriste que j’aime bien, et ils revenaient sur les dénonciations d’agressions sexuelles qui a secoué la scène d’humour québécoise. Et chez eux, ça rigolait pas du tout. Pantoute. 

Au Québec, on ne rigole pas avec les accusations d'agressions sexuelles

Une accusation = rayé des cadres

Alors parmi les dizaines d’accusations d’agressions sexuelles voire de viols, je vais m’arrêter sur une en particulier, celle de Julien Lacroix. Je l’avais vu passer quelquefois sur mon Youtube car il gravitait dans la galaxie de Rosalie Vaillancourt, ils avaient fait des vidéos ensemble. A partir du moment où les accusations sont tombées, le mec a été rayé des cadres. Purement et simplement. Plus de contrats, son agence le lâche. Rosalie a expliqué qu’elle avait été choquée et que ça lui avait fait de la peine car “je le verrai plus”. Parce qu’on ne donne pas de force à un agresseur. 

Julien Lacroix accusé d'inconduite sexuelle

On croit les victimes, pas les coupables

Quoi ? La présomption d’innocence ? Ah oui, ce truc en France qui fait qu’une ordure accusée de viol peut devenir, au hasard, Ministre de l’Intérieur ? Alors qu’il a reconnu les faits en plus ? Oui, non, au Québec, ils ont un truc mieux : ils croient la ou les victimes. Je parle de Julien Lacroix mais il y a eu aussi Kevin Marquis. Là, ça va peut-être vous parler vu que c’était l’un des deux compères de Jokes de Papa. Accusé d’agressions sexuelles, il a fait une vidéo mea culpa mais la porte était ouverte et même son ancien comparse l’a lâché, le décrivant comme un être toxique. Côté féminin, on a aussi Marie Pier Morin qui, après l’accusation portée par Safia Nolin (que vous avez pu apercevoir sur la chaîne de Waxx), s’est retirée de la vie publique pour suivre une cure. Je ne connais que ces trois cas nommément mais à chaque fois, c’est l’accusé qui est sur le banc, pas le ou la victime. Enfin, LA, en général.

Safia Nolin

Pas d'hésitation et pas d'échappatoire

Et aucun n’a nié. Même dans le cas Morin où on semble comprendre à demi-mots qu’il y a comme un abus de substances, la démarche est claire “j’ai merdé, j’ai fait du mal, je m’en excuse.” On pourrait reprocher un manque de sincérité, comme chez Kevin Marquis mais… est-ce que vous percevez l’écart entre eux et nous ? Là-bas, on n’hésite pas une seconde. Morin était nommée pour deux prix, elle a été retirée de la liste. En France, le gars accusé de multiples viols de mineures et condamné pour l’un d’entre eux chope le césar du meilleur réalisateur. C’est vertigineux. En France, on t’accuse d’inconduite insexuelle par plusieurs masseuses mais manifestement, tout le monde a oublié et fait de toi un mème...

Patrick Bruel, un agresseur sexuel qui va bien

Pourquoi eux y arrivent et pas nous ?

C’est quoi le truc ? Vraiment, j’aimerais savoir. Pourquoi eux ont le réflexe de croire la victime qui qu’elle soit et qui elle attaque et nous, on part direct en “elle fait ça pour le fric”. J’aimerais qu’on me cite une personne qui s’est fait du fric en lançant de fausses accusations contre une personnalité. Est-ce que les masseuses de Patrick Bruel sont devenues millionnaires ? Non. Est-ce que la jeune victime de Polanski a gagné quelque chose dans la vie ? Non. Rose McGowan ? Asia Argento ? Sand Van Roy ? Mais on aime cette légende que c’est pour gagner quelque chose. On en reparlera de ça. Et c'est pas juste parce que ce sont des "petits" qui sont attaqués. Remember Gilbert Rozon et je rajoute le président d'une maison de disque, Eli Bissonnette.

Gilbert Rozon, jugé pour agressions sexuelles

On veut être aussi bons que les Québécois !

Mais quelle est la différence matricielle entre le Canada et nous ? J’aimerais croire qu’en trouvant cet élément, on partirait en courant vers l’égalité des sexes, le début de la fin du patriarcat mais au Canada, ils ont aussi des soucis d’incels alors… Quoi qu’il en soit, si les Québécois sont capables de croire spontanément une victime, peut-être qu’on y arrivera nous aussi… 

 

Commenter cet article