Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citizen Bartoldi

Blog d'une citoyenne qui rêve d'une société solidaire et égalitaire mais qui voit ce rêve s'éloigner chaque jour un peu plus

Le piège abscons de la chloroquine

Publié le 26 Mars 2020 par Nina in Coronavirus, les sceptiques, complotisme, les gens

Ok, j’ai juste mis ce titre parce qu’il claque un peu. Pour être claire : je vais pas parler de la chloroquine en soi parce que… j’ai trop rien à dire sur le sujet, en réalité. Par contre, j’ai envie de parler du phénomène “réseaux sociaux autour de ce médicament" car c’est assez symptomatique d’une attitude qui est, à minina, agaçante… au pire, bien dangereuse.

L'arrogance

Méthode scientifique aux oubliettes

Alors quelques éléments avant de poursuivre : oui, le Pr Raoult est légèrement problématique et, oui, les tests pour valider une théorie, ce n’est pas juste pour faire iech. J’ai un peu de mal à réellement savoir si la chloroquine a été adoptée comme remède au coronavirus de façon systémique ou quelque chose de testé mais pas vraiment validé. Les sources sont très contradictoires et je ne suis pas médecin. Et j’ai également noté que les potentiels effets secondaires sont velus et que les risques d’accidents suite à une automédication sont importants. Donc partons bien du principe que je n’ai aucun avis quant au potentiel de la chloroquine dans cette affaire et j’ai pas envie d’en débattre. L’échantillon de test de Raoult est trop petit pour en tirer un quelconque enseignement. Y a bien que sur Netflix qu’on tire une conclusion d’un échantillon de 8 personnes… 

100 humans

 

Détenteurs officiels de la vérité

Depuis le début de la crise, je vois que ça cause beaucoup chloroquine, même avant le confinement; Mais depuis que Trump a décidé de s’en faire un solide stock et qu’Estrosi a déclaré que ça l’avait guéri, c’est l’explosion. Et je vois alors passer les “ahlala les idiots complotistes sont à fond sur la chloroquine, pffff” “Ah, Raoult, chalartan !” “Nous, on est sceptique, on a la vérité.” Alors je vais vous dire les mecs, j’espère vraiment que vous avez raison. Parce que vous continuez à creuser votre tombe et chaque monticule de terre élève ceux qui ne croient plus en la parole officielle. Et je suis fascinée que vous restiez drapés dans votre morgue alors que la plupart d’entre vous a regardé avec le plus grand mépris ceux qui s’inquiétaient dès janvier du coronavirus. Et je dis ça, j’en étais, hein.

Les gens arrogants

Les gens ne sont pas plus cons que toi

Le problème n’est pas de critiquer Raoult et son étude. Le problème est la façon dont on crache au visage de ceux qui y croient. Il faudrait revenir à la base deux secondes, si vous le voulez bien. Nous vivons une période plutôt stressante. A tort ou à raison, c’est pas le sujet. Depuis quelques temps, on voit parler de ce potentiel remède. Si on considère que :

  • les gens ont peur parce qu’on leur fait un compte limite en temps réel des morts

  • les gens n’ont pas envie de vivre enfermés pendant trois mois

Vous ne voyez pas le souci à leur cracher votre condescendance au visage ? Nous ne sommes pas médecins. On nous parle d’un truc qui pourrait potentiellement marcher. Les médias invitent ce médecin un peu loufoque aux faux airs de Patrick Sébastien (?). Comment voulez-vous qu’objectivement, on parle d’une voix nasillarde en mode “oui, non, le protocole n’est pas respecté”. Déjà personne, dans ces médias, ne semble le souligner mais on n’arrête pas de parler de “résultats prometteurs”. Moi, je veux bien faire la part des choses et je vous promets la main sur le coeur que je vais pas tenter de me procurer de la chloroquine pour me l’administrer en automédication. Mais bon, moi, depuis que j’ai lu que Naomi Musenga était morte d’une intoxication au paracetamol, j’ose même plus prendre du doliprane donc je peux admettre que je suis pas le meilleur exemple. Et je suis allergique à l'aspirine, en plus.

Médicaments

La morgue du sachant

Le problème ici est triple, selon moi. Comme beaucoup s’expriment avec une condescendance et la morgue du sachant (qui répète souvent ce qu’il a lu par ailleurs), les conséquences sont assez effrayantes :

  • Votre appel à éviter toute automédication n’est pas entendu alors que ça devrait être le seul message qui devrait passer.

  • Vous mettez dans le même sac les citoyens optimistes et les complotistes ou je ne sais quoi. Je ne suis pas convaincue que ceux qui espèrent que la chloroquine est la clé de notre porte close pour encore un mois soient tout à fait au courant de l’histoire du Pr Raoult. Celle d’hier ou d’aujourd’hui. Ils s’en foutent des polémiques, ils veulent être rassurés car ça fait quinze jours qu’on leur fait très peur, qu’on leur dit qu’on est en guerre. Ca fait un mois qu’on croule sous les infos et les injonctions contradictoires. Et vous, vous arrivez avec votre ton docte et puant pour leur expliquer qu’ils sont trop mal informés ? 

  • Mais le pire, c’est que si la chloroquine fonctionne vraiment, vous allez donner raison à des gens qui devraient avoir tort. Je sais que la plupart ne parlent pas du potentiel de la chloroquine mais du protocole d’études and co. Sauf que rien n’est moins clair puisque vous êtes juste dans le “non mais pigeon, va”. Pourquoi vous ne pouvez pas expliquer sans rabaisser en fait ? Pourquoi toujours considérer que vous avez le savoir et que l’autre en fasse se fourvoie ? Oui, moi aussi, les discours à base de “big pharma” me fatiguent mais pour rappel, ce gouvernement ment depuis des semaines en prétendant “non mais les masques, ça sert à rien et vous savez pas les porter de toute façon”. “Ah mais aucun risque d’aller voter, hihi”. Parlez-en aux assesseurs malades. C’est malheureusement normal que les gens se méfient. Ca ne leur donne pas raison sur tout mais arrêtez de prendre les gens de haut, déjà. L’empathie, c’est chouette, parfois.

L'empathie

Arrêtez de croire que vous êtes plus intelligents que la plèbe conspirationniste, ces gens si cons et si imparfaits. Mais j’ai pas fini de parler des gens, j’ai trop de trucs à raconter. En attendant, chloroquine ou pas, n’oubliez jamais : pas d’automédication. C’est le seul message à retenir.  

 

Commenter cet article

Floconnette 26/03/2020 12:10

Bonjour,
je suis tellement d'accord avec ton article !
Et c'est tout sauf un médicament à automédication ... J'ai du en prendre pour éviter des anti-corps relous provoquant des fausses couches en cas de grossesse (bon la fiv n'a pas réussi quand même) et avant j'ai du passer par la médecine interne et mes antécédents cardiologiques ont été vérifiés .. C'est un médicament génotoxique (qui peut avoir une incidence sur les gènes du foetus) et il peut rester jusqu'à 8 mois dans le corps ...
Juste avant le confinement j'ai reçu un appel alarmiste de la sage femme de la pma qui me demandait si je l'avais bien arrêté car chez certaines personnes il peut avoir un rôle d'immunosuppresseur donc ce n'est pas un médicament à prendre en préventif sans avis médical ...
Je comprends que les gens aient besoin d'un espoir de traitement mais je ne comprends pas que les médias ne mettent pas plus les gens au courant des effets d'une automédication ...
Merci pour ton blog, je le suis depuis très longtemps (2006 ?) et j'aime bien son évolution.

Nina 31/03/2020 10:15

Quasi une semaine après l'écriture de cet article, je suis catastrophée par l'évolution de la situation sur le sujet. On ne parle que de la polémique autour de Raoult et personne ne semble intéressé par la question de la dangerosité du médicament. Je veux dire on ne prend pas un médicament comme ça, sans mesurer les risques. Je comprends la peur des gens et je suis vraiment agacée de la façon dont les personnes qui ont de l'espoir en ce médicament sont systématiquement agressées par les anti. Définitivement, cette histoire est un désastre médiatique, quoi qu'il en soit. J'espère qu'on en tirera une leçon, mais j'en doute :(

2006, tu es quasiment une lectrice de la 1ère heure. Alors que le blog n'a plus rien à voir, ahah !