Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citizen Bartoldi

Blog d'une citoyenne qui rêve d'une société solidaire et égalitaire mais qui voit ce rêve s'éloigner chaque jour un peu plus

Les intelligents et les crétins

Publié le 19 Novembre 2020 par Nina in intelligence, cybersociologie, débattre

Comme annoncé mardi, j’ai un peu envie de me pencher sur “l’intelligence” car en terme de cybersociologie, y a une matière de ouf à exploiter. Je ne sais pas vraiment combien d’articles je vais pondre sur le sujet, on verra. Mais si on veut parler intelligence ou “intelligence”, faudrait voir à définir les concepts. Bon, sur les réseaux sociaux, ça va être vu : l’émetteur est du côté des intelligents, les autres sont tous des crétins. J’exagère même pas…

C'est quoi l'intelligence

Une définition claire ?

Alors l’intelligence, c’est quoi ? Alors j’aurais pu faire des recherches et tout mais j’ai un vrai travail maintenant, j’ai moins le temps. Et je passe trop de temps à procrastiner en ce moment, pour stimuler ma créativité… ou noyer ma déprime saisonnière sublimée par le "confinement" et tout ce qui est lié. Mais ce n’est pas parce que je n’ai pas le temps de réaliser un travail de documentation digne des meilleurs… documentalistes que j’ai rien à dire. Et en premier lieu… la notion d’intelligence me paraît pas mal galvaudée.

Les gens intelligents

L'intelligence, c'est vraiment que de la logique ?

Paf pouf, pavé dans la mare ! On corrèle l’intelligence au QI. Plus tu as un QI élevé, plus tu es intelligent.e . Jusque là, je ne t’apprends rien. Cependant, la mesure du QI semble aujourd’hui un peu remis en cause et surtout, en terme d’intelligence, le QI se concentre sur la logique. Plus jeune, je faisais pas mal de tests de logique et j’obtenais de bons résultats. De mieux en mieux, de plus en plus vite. Parce que j'avais capté le truc. Est-ce que je suis intelligente ? Oui, sans doute. Bonne élève, meuf qui pige vite. Cependant, le secret de ma réussite me semble être ma mémoire, pour l’essentiel. Et peut-être que je suis futée. Mais qu’en est-il de mon intelligence émotionnelle, mon intelligence sociale, mon intelligence artistique ? Comprendre l’algèbre, savoir calculer des stats et capter quelques notions scientifiques, c’est bien mais est-ce que cela suffit vraiment ?

Lunettes d'intellos
Manifestement, certains ne sont pas assez intelligents pour savoir laver leurs lunettes quand même...

"Réfléchis un peu"

Revenons-en à mon propos de base sur les intelligents vs les crétins. Quand tu passes sur Twi ou Facebook et que tu vois les gens “débattre”, quel que soit le propos tenu, c’est toujours “moi intelligent, toi, crétin”. Vous avez remarqué comme on se jette tous des “réfléchis un peu”. Et pas mal d’arguments d’autorité fallacieux en mode “moi, je sais, j’ai lu des articles, j’ai vu des vidéos, je me suis renseigné”. Et non, ce n’est pas qu’une réponse de complotiste, je vous rassure. Bref, on adore se poser en intelligent vs la masse crétine. La moindre faille dans la culture est intolérable, on la jette à la face de l’autre telle un acide défigurant pour le faire taire. Ce qui ne marche pas.

La guerre des infos sur les réseaux sociaux

On confond tout

Quoi ? Pardon ? J’ai parlé de culture dans un article sur l’intelligence. Et oui, je sers la soupe pour mon prochain article, en fait. Mais déjà, si on ne sait pas différencier intelligence et connaissance, c’est bien que c’est un concept nébuleux. Le seul truc sur lequel il faudrait s’entendre, dès le départ : vous n’êtes pas plus intelligents que les autres. Je ne suis pas plus intelligente que les autres. Savoir trouver les x dans les équations et dans les énigmes rigolotes à base de cartes à jouer où il faut deviner la prochaine, ça ne permet pas forcément de saisir tous les enjeux qui secouent notre société. Je veux dire, si être intelligent rendait brillant sur le plan politico-sociétal, Villani n’aurait  jamais rejoint Macron. 

 

Commenter cet article