Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Citizen Bartoldi

Blog d'une citoyenne qui rêve d'une société solidaire et égalitaire mais qui voit ce rêve s'éloigner chaque jour un peu plus

Et si on essayait de comprendre le vote populiste ?

Publié le 8 Décembre 2020 par Nina in intelligence, populisme, jargonnage

Déjà, j’aime pas ce terme, “populiste”, mais un titre doit être court et presque un peu putaclic car je ne me respecte pas toujours. Alors je sais que ce genre de propos fait frémir, je me suis faite traiter de raciste et de fasciste le jour où j’ai eu le malheur de dire qu’il serait un peu plus fûté de comprendre le vote FN plutôt que de décréter que ce sont juste des cons. Alors vous pouvez les considérer comme des cons si ça vous chante. Mais c’est pas comme ça qu’on va arrêter de se retrouver avec un casting de second tour ressemble furieusement à du chantage. “Vote pour nous sinon, c’est les fachos”. Aujourd’hui, je vois pas bien ce que ça aurait changé d’avoir Marine à la place de Macron…

La France, un Etat policier ?

Voter pour celui qu'on comprend

L’autre jour, je matais une série de reportages sur l’Amérique de Trump de Martin Weill diffusée sur TMC. A un moment, un gars explique que s’il vote pour Trump, c’est parce qu’il parle comme lui. Oh non, lol, l’abruti. Mmm. Alors je ne vais pas particulièrement me pencher sur le QI de ce monsieur que je ne connais pas parce que ce n’est pas le sujet. Je rappelle juste qu’il faut arrêter de croire qu’on est plus intelligent que les autres. Nous, on a un Président qui a supprimé l’interview du 14 juillet car il craint qu’on saisisse mal toute la complexité de sa pensée. On a un gouvernement qui décrète que si on comprend pas, c’est juste qu’on est cons.

Macron est-il si intelligent ?

Le vice du jargon

Moi, je travaille dans le marketing donc je jargonne. Plus je jargonne, plus on me prend pour une pro. Essentiellement parce qu’on ne comprend rien à ce que je raconte mais vu que le vocabulaire est technique, c’est que ça doit avoir du sens. C’est drôle car si tu maîtrises bien ton jargon, tu vas repérer les jargonneux, ceux qui te jettent de l’acronyme et des anglicismes en veux-tu, en voilà. Sauf que ça ne veut strictement rien dire. A un moment de ma carrière, quand je faisais face à un jargonneux, je creusais sévèrement ma ride du lion en mode “je comprends bien tous les mots mais mis tous ensemble et dans cet ordre, ça n’a plus de sens”. Et notre gouvernement, c’est pareil. Le pire, c’est leur chef à la con, le Roi Manu. Le mec sait tellement bien s’exprimer que quand il dicte de nouvelles règles pour le confinement ou le couvre-feu, on attend tranquille que la presse nous décrypte ça, histoire que ce soit bien clair. Je vous jure, ça me fascinera toujours que ce mec ait réussi à être élu.  

Macron, le mec qu'on comprend pas

Jargonner pour masquer son incompétence

Donc point 1 : nos politiciens ne s’expriment pas toujours clairement. Entre jargonnage, technicité and co, on ne sait plus très bien ce qu’ils veulent nous raconter. De là à supposer que c’est fait exprès pour que, justement, on ne comprenne pas et qu’on s’en remette à eux car ils sont bien plus intelligents que nous. Quand on voit le casting de la LREM, pardon mais va falloir se lever plus tôt pour me faire avaler que certains sont plus intelligents que moi. Et je dis ça sans me sentir particulièrement intelligente, hein. Quand on parle de la start-up nation, on est dans son pire avatar : des gens qui récupèrent un pouvoir sans rien comprendre à ce qu’ils sont censés en faire. Ils balancent des chiffres, des faits, des acronymes and co de façon totalement aléatoire pour donner l’impression qu’ils maîtrisent. C’est pas propre à la LREM, hein, mais eux sont de vrais cas d’école.

Castaner, l'idiot utile

Une forte défiance du pouvoir

A cela, on rajoute le point 2 : la défiance vis-à-vis du pouvoir. Qui qu’il soit. C’est toute l’histoire qui suinte sous tous ces théories du complot sur le covid, les masques, toutes ces merdes. Cette crise de confiance est peut-être navrante mais néanmoins logique. L’autre jour, je parlais avec mon mec de l’appli “Tous anti-covid” et je lui disais “tristement, j’ai pas envie de le télécharger car j’ai pas confiance”. Ah oui, le code est public et pour le moment, ça a l’air clean. Sauf que moi, y a un truc que je fais peu, c’est jeter les applis que j’utilise pas. Syndrome de Diogène jusque dans mon mobile ! Du coup, avec toutes ces applis qui se mettent à jour sans rien me demander, ai-je vraiment confiance ? Je suis pas du genre complotiste ou même parano mais quand je vois ce qu’ils nous sortent comme lois et décrets en ce moment, y a de quoi flipper un peu. Bref, on n’a pas confiance en notre gouvernement et il nous a donné quelques raisons d’être inquiets avec tous les micmacs pendant le Covid. Bon, là où certains crient complot, je crie incompétence. Genre quand tu exhortes les gens à partir en vacances et que tu reconfines avant qu’ils n’aient eu le temps de rentrer. C’est quoi le plan ? Rendre les gens fous ? Parce que moi, franchement, avec toutes les nouvelles règles, attestations, déclarations, confinement, couvre-feu, télétravail mais en fait pas vraiment, vaccin mais en fait non, fin prétendue de la seconde vague alors que non… je me sens un peu lobotomisée.

Je comprends plus rien au covid

Faire l'effort de se faire comprendre

Alors forcément, quand Billy Trumpist t’explique qu’il vote Trump parce qu’il le comprend, ça prend un tout autre sens. Je sais que vous aimez pas ça. Que pour vous, Trump est le Roi des cons et que donc ses électeurs… oui, sont cons. Et pourquoi pas. Là, encore, c’est perception contre perception, je pense. Cependant, on ne peut pas faire impasse sur les gens qui ne veulent plus voter pour du jargonneux mais pour un mec qui parle de façon compréhensible. Donc pour battre le vote “populiste”, celui qui parle de façon compréhensible qui plaît aux gens… va falloir s’aligner, les gars. Et je ne pense pas qu’abandonner un vocabulaire trop technique et peu compréhensible pour ceux qui ne sont pas experts soit une insulte à l'intelligence de qui que ce soit. Et perso, je ne suis pas experte en tout. Et vous non plus, vous la racontez pas. Etre expert de tout, c’est être expert de rien. 

Expert en tout et en rien

Arrêtez de nous faire croire qu'on est trop cons

Devenir compréhensible… Ah bah ce serait le pied. Peut-être qu’on arrêterait de souffler en mode “oh bah Le Pen/Trump/Salvini… ils gagnent parce que les gens sont cons”. Non, ils gagnent parce qu’ils rendent leurs promesses compréhensibles. Elles ne sont certes pas réalisables mais en cette forte période de défiance vis-à-vis du pouvoir, ne pas faire l’effort de se faire comprendre par l’ensemble des citoyens, c’est ouvrir la porte à ceux qu’on aimerait pas voir sur le trône. Arrêtez de croire que les gens sont trop cons pour comprendre. Arrêtez de nous faire croire qu’on est trop cons pour comprendre.                    

 

Commenter cet article